Évènement du 15/11/2010

Rencontre avec le Vice-président, M. Guy Laurion du FSSS-CSN.

Mardi, le 13 juillet 2010,

    Rencontre entre le Syndicat FSSS-CSN et la FPBQ

    Le 13 juillet 2010 dernier, M. Guy Laurion, Vice-président de la FSSS-CSN et M. Michel Lemelin Président de la FPBQ se rencontraient dans le but de clarifier certaines problématiques qui existaient depuis un certain temps entre le Syndicat et la Fédération.

    Le contact fut des plus francs, transparent et positif. Nous avons pu dialoguer au sujet de la formation des Préposés aux Bénéficiaires, la reconnaissance et l’avenir de la profession, changement des soins, la complexité du système de la Santé.

    La discussion au sujet d’un Ordre professionnel des Préposé(s) aux Bénéficiaires, la position du FSSS-CSN : «Le FSSS-CSN va étudier et analyser en collaboration avec leurs membre sur la place que prendrait une telle organisation professionnelle. Des appréhensions, des impacts positifs,..»

    Nous avons discuté sur la désinformation qui est transmise par certain(e)s individus dans les établissements publics et semi-privés conventionnés aux Préposé(e)s aux Bénéficiaires, qui a circulée concernant la FPBQ : « La Fédération des PAB du Québec serait selon certains, un syndicat, que les gens ne peuvent adhérer à la FPBQ, parce qu’ils font partie déjà d’un syndicat, les soins sont du domaine des syndicats et non reliés à une Fédération professionnelle, on ne reconnaît pas la journée de la FPBQ, s'il y a un ordre on devra payé un permis de travail 400$, nous ne sommes pas un service essentiel selon le gouvernement donc on ne nous reconnaitra jamais,on devra souscrire à une nouvelle police d'assurance obligatoire qui n'est pas inclu dans le prix total du permis de travail nous protégeant dans les cas de préjudice, … etc.» (Bientôt nous mettrons les pendules à l'heure).

    Nous avons échangé sur une même Journée reconnaissance des Préposés aux Bénéficiaires, nous avons pu expliquer le choix de nos dates et son origine, et d’un commun accord, nous nous sommes entendus en surface sur une possibilité d’une même journée reconnaissance, il ne reste qu’à dialoguer avec la SQEES FTQ pour évaluer leur position, qui pourrait se concrétiser en vue d’une rencontre à trois afin d’approfondir le sujet.