Inspection
Inspection



Besoin d'assistance et/ou d'accompagnement
pour formuler votre plainte ?


Comment faire une demande d'Inspection.

La Fédération et ses membres sont soucieux que tous préposé(e)s aux bénéficiaires membres ou non doivent satisfaire et de dispenser des soins et services optimaux, tous nos efforts seront déployés afin que les objectifs puissent être atteints avec réalité, mais surtout compétence.

La Fédération pourrait inspecter des établissements publics et privés. Chaque année un calendrier de visite sera établi, un certain nombre d'établissements pourraient être sélectionnés par la Fédération.

Les réalités quotidiennes des PAB qui vivent des situations particulières, leurs rôles et les tâches qui leur sont assignées font de leur profession, une spécification. La FPBQ a pour mission première : d'assurer la protection du public. Elle s'acquitte de cette mission notamment en surveillant l'exercice de la profession, en observant la compétence de ses membres et non membres afin d'y apporter une amélioration requise à cet effet, la Fédération a institué, selon leurs expertises, un comité d'inspection de la vocation, ainsi on assure à la population du Québec des soins et des services de meilleure qualité.

Lorsque les circonstances le justifient, des vérifications dites particulières seront effectuées. La FPBQ peut juger opportun de procéder à l'inspection d'un PAB membre ou non qui ne serait pas nécessairement visé par un programme annuel d'inspection lorsqu'elle dispose d'informations l'amenant à questionner des compétences liées à l'exercice particulier de certaines activités professionnelles. Ce processus peut -être enclenché à la suite du rapport d'un inspecteur ou en réponse à un signalement jugé interrogatif qui serait adressé à la Fédération.

Une inspection de la vocation se veut à titre préventif, pour maintenir et développer des compétences, afin de protéger la clientèle vulnérable. Toutes les personnes ont droit au respect, à la compassion, à des soins donnés de façon sécuritaire.

Pour ce faire, la Fédération s'appuie sur ces principes énoncés:

  • Sa capacité d'utiliser avec habilité ses connaissances actuelles;
  • Prendre connaissance du plan d'intervention, le respecter et produire un rapport de ses observations ;
  • Sa capacité d'actualiser, d'intégrer et d'utiliser avec habileté sa compréhension dans des situations diverses et complexes, en vue d'éviter des préjudices pour ceux qui font appel à ses services de même que pour le public en général ;
  • En s'assurant que nos membres exercent avec professionnalisme leur vocation et en contribuant à promouvoir une qualité optimale, dans un souci de développement personnel, professionnel ;
  • Avoir la capacité d'établir un lien et une relation de confiance avec le client ;
  • De juger de ses limites et d'en informer à qui de droit ;
  • Connaissances dans les champs de pratique où il exerce ;
  • Aptitude à bien gérer sa pratique ;
  • Application des règles de discrétion et de confidentialité ;
  • Observer la sécurité des lieux, prévenir les infections ;
  • En situation d'urgence et/ou de crise majeure, être prêt à intervenir selon le protocole de l'établissement ;
  • Établir un programme de formation continue à la mesure et aux besoins du milieu ;

Comme vous le constatez, la profession et les programmes de formation devront s'ajuster constamment pour maintenir une évolution stable de la profession, toujours en relation des besoins des clients et des compétences exigées par les employeurs.

Il est de la responsabilité de chacun de prendre une part active dans l'évolution de votre profession, par de la manifestation de son intérêt pour la mise à niveau de ses compétences.

Procédure sur l'inspection

  • L'inspection la vocation porte dans l'exercice de la profession PAB, des livres, registres, que tient le PAB, les médicaments, produits, substances, soins de base, soins invasifs, PDSB, RCR, 14 besoins fondamentaux, appareils et équipements que tient l'établissement, que ce soit pour son propre compte ou celui de son employeur y compris un établissement au sens de la Loi sur les services de Santé et les Services Sociaux (L.R.Q.) de même que sur tout bien qui lui a été confié par un client. Vérification des dossiers au sujet du PAB d'ordre disciplinaire. Elle porte également sur les documents, rapports, procès-verbaux ou rapports auxquels ce PAB a collaboré tenus par ses collègues de travail ou par son employeur, y compris en établissement.

  • Au moins 30 jours avant la date d'une vérification par l'inspecteur de la vocation, ce dernier, par l'entremise de son secrétaire, fait parvenir à l'établissement visé, un avis écrit contenant au moins les informations suivantes:

    • Une copie de l'article 1;

    • Le nom et son titre de la personne qui se présentera pour effectuer la vérification;

    • La date et l'heure de sa visite.


    exemple :

    Lévis, ________ 20______.

    Fédération professionnelle des préposé(e)s aux bénéficiaires du Québec.

    Avis d'inspection.

    Avis vous est donné que, à la demande du Conseil d'administration (ou de sa propre initiative), le comité d'inspection de la vocation a décidé de procéder à une vérification sur la compétence professionnelle pratiquant comme préposé(e) aux bénéficiaires.

    À cette fin, vous ferez l'objet d'une inspection de la vocation de la profession, madame ou monsieur __________ se présentera, le __________ 20______ à __________ heures.

    Signé à __________ ce __________.

    Le comité d'inspection de la vocation.

    ____________________
    (Signature du secrétaire)


  • Le comité peut intimer à l'employeur, à son représentant de lui donner accès aux dossiers, livres, registres et aux autres éléments visés à l'article 1.

  • à l'arrivée de l'inspecteur, une rencontre est prévue avec l'employeur.

  • Si l'employeur ne peut recevoir l'inspecteur à la date prévue, il doit, sur réception de l'avis, en prévenir le secrétaire et convenir avec lui d'une nouvelle date.

  • Rencontre avec famille et clients.

  • Un PAB ou un groupe feront l'objet de vérification terrain.

  • Le comité dresse un état de vérification dans les 90 jours de la date de la fin de sa vérification.

  • À la suite d'une vérification chez un établissement dans le cadre de la surveillance générale de l'exercice de la profession, le comité doit, le cas échéant, transmettre à l'employeur, l'employé(e) ou le groupe visé les commentaires appropriés pour l'amélioration de la qualité de son exercice professionnel. Ces recommandations doivent tenir compte de l'activité professionnelle exercée par le PAB.

Devenir professionnel à son exigence, donc un privilège !